Nous sommes ravis de partager cette histoire de l’Église anglicane épiscopale du Brésil. L’original se trouve ici.

Le dimanche 4 juin 23, fête de la Sainte Trinité, la paroisse du Christ Rédempteur (diocèse sud de l’IEAB-Église anglicane épiscopale du Brésil) d’Araranguá, Santa Catarina, Brésil, a célébré la Journée mondiale de l’environnement avec l’inauguration et la bénédiction du Sanctuaire écologique – Forêt de la Communion, à l’endroit où l’Église est née et qui est aujourd’hui une réserve environnementale.

Ce jour-là, la célébration de la Sainte Eucharistie a été présidée par l’évêque diocésain Humberto Maiztegui, et la méditation a été animée par le révérend Pilato Pereira, invité à aborder le thème de l’écologie intégrale. Le conseil diocésain de l’UMEAB (Union des femmes de l’Église anglicane épiscopale du Brésil), qui a présenté le projet « Marcher avec la Bible », a assisté au service.

Après le culte, la communauté a lancé le livre Integral Ecology : Justice et Paix avec la Création, écrit par Pilato Pereira lui-même. Les activités du dimanche festif et éducatif de la Sainte Trinité se sont achevées dans la zone que l’Église préserve en tant que forêt de communion. Le plus beau, c’est que les personnes présentes ont pu consommer des fruits cueillis directement sur les arbres fruitiers qui poussent sur le site.

Pour Paulo Ueti, directeur régional de l’Alliance anglicane pour l’Amérique latine, « cette initiative montre l’engagement et le potentiel d’impliquer d’autres paroisses, groupes religieux et diocèses dans le travail de justice environnementale et de conscience éco-théologique. Je suis très heureux que la Communion Forest prenne forme et développe de nouvelles initiatives ».

La Forêt de la Communion

La Forêt de la Communion est un projet mondial de la Communion anglicane qui vise à sauvegarder l’intégrité de la Création et/ou à soutenir et renouveler la vie de la terre en promouvant la reforestation et la préservation de la biodiversité, la protection des écosystèmes et d’autres actions qui contribuent à éliminer une partie du CO2 de l’atmosphère.

Les évêques ont pris cet engagement en 2022, comme l’un des héritages de la 15e Conférence de Lambeth, pour qu’il soit durable et qu’il rende tangible notre engagement commun envers la cinquième marque anglicane de la mission : S’efforce de sauvegarder l’intégrité de la création et de soutenir et renouveler la vie de la terre.

La Forêt de la Communion est donc une initiative globale qui englobe des activités locales, comme l’exemple de l’espace préservé dans la paroisse du Christ Rédempteur, à Araranguá, et la forêt préservée avec des sentiers écologiques dans la paroisse de l’Ascension, siège du diocèse du Sud et de la SETEK, à Porto Alegre, capitale du Rio Grande do Sul.

Texte : Bureau de communication de l’IEAB, avec des informations du Révérend Pilato.

Photos : Collection personnelle / Révérend Pilato